Prix de l'immobilier à Nice après le COVID-19
Prix de l'immobilier à Nice après le COVID-19

Prix de l’immobilier à Nice après la crise du COVID-19 ?

La question est sur toutes les lèvres et beaucoup de clients s’interrogent sur le sujet, à juste titre. Dois-je encore acheter ou vendre à la sortie du confinement ?

Pas d’effondrement des prix, le logement reste la valeur refuge au sens premier.

Le Figaro Immobilier (Olivier Marin – 16 avril 2020)

Maintenant que la date du 11 mai est annoncée, la visibilité sur le marché permet aux vendeurs et acquéreurs de se projeter de nouveau. Plus que jamais, il ne faudra pas rater le redémarrage !

D’avantage d’appartements à vendre ?

Conséquence directe de la crise économique, en dépit des aides de l’Etat, de nombreux particuliers vont parfois être contraint de mettre en vente leur bien. Il en ira de même pour certaines résidences secondaires et certains investissements locatifs. Nous observerons donc peut-être un léger regain du nombre de nouveaux logements à vendre, mais peut-être pas assez pour influencer véritablement les prix du marché. Les acquéreurs auront simplement d’avantage d’offres, mais globalement au même prix qu’avant la crise. Un bien immobilier estimé au prix juste par un professionnel trouvera preneur toujours aussi rapidement.

Un volume d’acquéreurs élevé

Dans certaines zones géographiques, les acquéreurs vont reprendre le pouvoir. Il y aura sans doute quelques opportunités à saisir pour les acquéreurs en capacité d’acheter ou ne recourant pas à un prêt immobilier.

A Nice, il est fort à prévoir que la demande demeure tout aussi présente qu’avant le confinement. Les acquéreurs auront d’avantage de choix, mais toujours au prix du marché.

Selon une étude du JDD et de Seloger.com, seul 2% des acquéreurs abandonnent leur projet immobilier suite à la crise du COVID-19.

Taux bas, prix stables

Comme l’indiquait Seloger.com dans un article du 24 mars 2020, il n’y a pas de baisse brutale à prévoir dans les prochains mois. Avec les mesure prises en début d’année par le HCSF (Haut Conseil de la Stabilité Financière), il était désormais plus compliqué d’emprunter sur plus de 25 ans ou en dépassant un endettement de 33%. Les taux d’intérêt ont donc augmenté de 0,2% en moyenne mais demeurent très bas.

Acheter juste après le 11 mai ?

Beaucoup de vendeurs et d’acquéreurs vont rattraper le retard. Lorsque leur budget le permet, la très grande majorité des acquéreurs vont maintenir leur projet d’achat. Entre les quelques “affaires” à faire et les taux qui restent encore terriblement bas, il sera plus que jamais intéressant d’acheter un bien immobilier dès le 11 mai 2020, surtout à Nice !

Publié par
Floris PETERS
Rejoignez la discussion

Sur Instagram @cabinet.vogue

Invalid username or token.

Cabinet Vogue

Agence immobilière installé à Nice depuis plus de 15 ans. Spécialiste en achat, vente, location et gestion locative à Nice.

Nous contacter

Tél: 04 93 01 04 10

8 Place Auguste Blanqui
06300 – Nice

Instagram

Invalid username or token.